WordPress est l’un des CMS les plus utilisés dans le monde grâce à son architecture souple, les possibilités d’extension qu’il propose et son respect pour les normes. Et bien qu’il soit optimisé pour le référencement SEO ready (Search Engine Optimization), certaines fonctionnalités ne sont pas activées par défaut, et d’autres nécessitent des extensions. La version installée par défaut est minimaliste en termes de SEO et de petits efforts sont nécessaires pour améliorer le positionnement. Nous vous proposons dans cet article 10 bonnes pratiques incontournables pour voir votre trafic décoller.

1. Utiliser un thème optimisé

Vous ne pourrez pas aller plus loin avec un thème non optimisé. Les chartes en tableaux mal intégrées compliquent la tâche des robots. Pensez à utiliser un thème propre utilisant l’hiérarchie des balises et implémentant les titres de H1 à H5.

2. Activer les Permaliens

WordPress utilise une structure de liens par défaut utilisant les id des entrées (pages, articles, catégories…).  Vous pouvez activer et personnaliser la structure des Permaliens dans la partie Réglages/Permaliens de votre interface d’administration. Nous vous conseillons d’utiliser cette structure : /%category%/%postname%. Cependant, les Permaliens ne peuvent pas être activés dans tous les environnements d’hébergement. Faites des tests.

3. Générer un Plan du site Sitemap (XML Sitemap Generator)

Un Sitemap ou un plan de site est un fichier XML spécial utilisé par les moteurs de recherches pour mieux parcourir un site. Il existe un plugin incontournable pour WordPress qui permet de générer un Sitemap valide contenant toutes les URLs de votre site. Il est possible de régler les priorités et la fréquence de mise à jour. [ilink url= »http://wordpress.org/extend/plugins/google-sitemap-generator/ »]XML Sitemap Generator[/ilink]

4. Utiliser les outils Google pour les webmasters

Le moteur de recherche le plus utilisé dans le monde est naturellement votre priorité. Pensez à utiliser Google Webmaster Tools avec votre compte Google pour soumettre votre site et indiquer le fichier Sitemap. Ce service a deux avantages. Il vous aide à analyser comment Google voit votre site mais il aide Google aussi à mieux voir votre site. [ilink url= »https://www.google.com/webmasters/tools/ »]Google Webmaster Tools[/ilink]

5. Considérer les métas (All in One SEO Pack)

Les mots clés et les différentes balises méta : <description>, <title> et <keywords>… aident les moteurs de recherche à mieux classer et indexer votre contenu. Pensez à utiliser l’excellent plugin All in One SEO Pack pour configurer vos métas. Nous vous conseillons d’ajouter une description et une liste de mots clés (à ne pas confondre avec les tags) à l’aide de ce plugin qui ajoute des champs pour spécifier ces éléments lors de la création ou l’édition de vos billets. [ilink url= »http://wordpress.org/extend/plugins/all-in-one-seo-pack/ »]All in One SEO Pack[/ilink]

6. Utiliser les tags

Il est conseillé d’utiliser les tags en plus des catégories et d’afficher le nuage de tags. Ces derniers génèrent des URLs additionnels indexés par les robots. Cependant, nous vous conseillons de les exclure de la Sitemap (lors de la configuration du Sitemap Generator).

7. Rédiger régulièrement

Un site super optimisé sans contenu pertinent et sans valeur ajoutée n’aura jamais de succès, ni pour les visiteurs ni pour les robots des moteurs de recherche. Pensez à rédiger régulièrement et à respecter une fréquence raisonnable. Les efforts d’un blog régulier et actif sont toujours récompensés par un bon positionnement et des visiteurs fidèles.

8. Éviter le « duplicate content »

La quantité est importante, mais la qualité l’est d’autant plus. Évitez de reprendre les textes d’autres sites. Pensez à rédiger un contenu original et de qualité. Vous pouvez citer des passages d’autres sites de temps en temps, mais privilégiez les liens. Car les moteurs de recherche pénalisent les sites qui polluent le web avec du contenu repris et copié. Si vous abusez du contenu dupliqué, vous serez probablement  sanctionnés et blacklistés.

9. Établir une stratégie de linking

Internet est une toile, le principe de liaison entre les pages de la toile est très important et est même le principe de fonctionnement des moteurs de recherche et des crowlers. Nous ne vous le dirons jamais assez, le linking est l’un des critères les plus importants dans votre stratégie de référencement. Pensez à établir des échanges de liens et des partenariats. Respectez si possibles deux points : échangez des liens avec des sites bien placés ou ayant un bon pagerank, et essayez de le faire avec des sites appartenant à votre niche. Si vous parlez du web 2.0, évitez un partenaire qui traite de la cuisine ! Pensez également à enregistrer votre site ou blog dans des annuaires de qualité. Faites attention, de milliers d’annuaires ont fleuri sur Internet ces dernières années et n’ont aucune valeur ajoutée pour votre site. Au contraire, ils peuvent nuire à votre classement. Évitez-les.

10. Pour aller plus loin

De nombreux services payants vous aident à avoir des liens de qualité vers votre site. Mais faites attention, évitez les logiciels de soumission automatique de liens. Cette pratique est sanctionnée par les algorithmes des moteurs de recherche qui détectent une augmentation considérable de liens en une petite période. Vous pouvez également utiliser des programmes d’annonce comme Google AdWords pour faire grimper votre trafic et attirer des visiteurs ciblés et intéressés. [ilink url= »http://www.google.com/adwords »]Google AdWords[/ilink]

Laisser un commentaire

Fermer le menu