À propos de Jive

Toutes les dernières analyses sur les logiciels sociaux ou d’Entreprise 2.0 s’accordent sur la position de leader qu’occupe l’éditeur Jive avec sa solution très complète : Jive SBS. Nous avons analysé début 2008 un ensemble de produits lors d’une étude publiée dans le magazine IT Expertise,  disponible ici. Depuis, Jive avec son offre ClearSpace, re-baptisée Jive SBS pour « Social Business Solution », n’a cessé de se démarquer en innovant et en proposant la solution la plus complète du marché.

Je vous propose dans cet article un tour d’horizon de ce produit et reviens sur les points marquants qui, à notre avis, en font un produit à part !

Le positionnement

L’éditeur est présent sur le créneau du « logiciel social » depuis près de 10 ans. Il se positionne aujourd’hui sur 4 axes de ce qu’il nomme  « The Social Business »:

  • Le réseautage social (social networking)
  • Les communautés (communities software)
  • Le travail collaboratif (collaboration software)
  • Surveillance des médias sociaux (social média monitoring / engagement) :

La stratégie de l’éditeur est de proposer le tout dans une seule et unique plateforme, mais l’offre reste modulaire permettant à chaque client de choisir les modules dont il a besoin pour sa population cible.

Les concepts clés

Nous verrons, plus bas, la richesse de la solution Jive. Il est judicieux – afin de se retrouver dans toute cette richesse – de présenter quelques éléments clé dans la philosophie et l’ergonomie de Jive

  • Orienté utilisateur :  la navigation dans Jive offre à chacun et à tout moment la possibilité de participer, de retrouver ses contenus, de revenir sur ces derniers centres d’intérêt ou aussi de découvrir en navigant dans les espaces, les profils et le contenu
  • Les objets clés : toute la richesse fonctionnelle de la solution est factorisée dans les concepts de : Personnes, Places (espaces, communautés, etc) et Contenus – que l’on retrouve partout dans la plateforme.
  • Ergonomie :  basée sur la navigation par onglets et widgets – dans une approche Netvibes like qui reste très paramétrable par les administrateurs.

Jive : Un réseau Social

Les deux fonctions clés d’un réseau social, à savoir la fiche profil et la gestion des connexions entre les personnes sont bien loties dans la solution Jive SBS. Au delà des fonctionnalités usuelles, le profil Jive SBS propose des points différenciateurs tels que :

  1. un indicateur de contribution calculé automatiquement pour chaque participant, pouvant être interprété comme un indicateur d’influence, ou aussi comme un indicateur d’engagement !
  2. une vue sur la position hiérarchique du collaborateur : offrant à la personne qui consulte le profil, la possibilité de localiser la personne visitée et d’accéder à son équipe proche;
  3. des tags déclarés ainsi que d’autres générés par l’activité de l’utilisateur : ce qui permet non seulement de consulter les « expertises » et « centres d’intérêts » déclarés par l’utilisateur mais aussi ceux qui émergent de son activité et contributions effectives; On retrouve ainsi plus facilement, les « experts » qui ne se mettent pas en avant en tant que tels ou aussi les personnes qui s’intéressent à des thèmes particuliers et avec qui on pourrait échanger et discuter…
  4. les personnes similaires : permettant d’identifier des proximités « naturelles » entre les profils et ainsi de rapprocher les experts et plus généralement les personnes ayant des centres d’intérêts communs.

Évidement nous retrouvons toute la panoplie de fonctionnalités valorisant la personne et son activité :

  • les contributions du profil consulté : statuts (microblogs), billets de blogs, documents, discussions, etc…
  • son propre réseau : suiveurs et suivis, personnes similaires, recommandations

Le système de widgets de Jive permet d’enrichir encore plus l’expérience utilisateur : il offre des fonctions out of the box telles que des alertes sur l’activité d’une personne ou d’un groupe, mais permet aussi à chacun de construire ses propres widgets à partir des médias sociaux comme Facebook, Twitter, Vimeo ou autres.

Exemple de fiche profil dans Jive
Exemple de fiche profil dans Jive

Les communautés dans Jive

Là aussi une offre très complète est proposée. Tout d’abord dans Jive on parle de la notion « emplacement » (en anglais : « places »). Les « places » peuvent être des espaces, des groupes / communautés, des projets, ou tout autre concept organisationnel adopté par l’entreprise.

La plateforme offre les facilités et les moyens pour utiliser toutes ou une partie de ces « places », les configurer selon les souhaits et la stratégie 2.0 de l’entreprise. C’est en effet une pièce maitresse dans le dispositif Jive.

Les « Places » correspondent concrètement à un ensemble de types de lieux de communication et de partage permettant d’absorber à la fois la complexité d’une organisation (essentiellement dans le cas d’une grande entreprise), mais aussi de casser les silos qu’une telle organisation peut engendrer.

L’approche la plus commune est par exemple la suivante :

  • Espaces : ils représentent l’organisation ou les fonctions de l’entreprise – on peut par exemple définir l’espace « RH », l’espace « Ventes », l’espace « Communications », etc. Ils sont de préférence ouverts, accessibles à tous les collaborateurs, mais pilotés par les fonctions ou les métiers. Leurs rôle principal est de socialiser la communication descendante (top down) tout en s’ouvrant aux débats et discussions, aux votes et sondages et aux recueils de suggestions de tous les collaborateurs.
  • Groupes : ils représentent l’autre vecteur participatif, qui lui puise ses sources dans le terrain, et le quotidien de chaque collaborateur… Les groupes sont spontanés, pouvant être ouverts par qui le souhaite, pour initier une communauté, un groupe d’intérêt, un groupe fun, tout ce que l’on veut ! La communication dans ce sens est ascendante (bottom up). Les communautés (groupes) peuvent être ouvertes, privées, secretes …

Une communauté, organisationnelle soit-elle ou non spontanée  (ie. Espace versus Groupe) est équipée d’un ensemble d’outils facilitant son fonctionnement. Les fonctionnalités essentielles à citer sont :  le tableau de bord de la communauté et son flux d’activités, ses membres et leurs niveaux de contribution, ses contenus multiples (son propre blog, ses sondages, ses discussions, ses documents, tags, idées, questions, etc).

C’est très complexe tout ça ? Non 🙂

  • Un community manager choisit le niveau de complexité ou de complétude fonctionnelle de sa « place » en choisissant les modules qu’il souhaite utiliser.
  • Quant à l’utilisateur (membre de la communauté), il peut suivre sa communauté par flux RSS, abonnement, suivi d’un thème (tag) particulier, voire suivi de personnes particulières…

Les outils de travail collaboratif dans Jive

Cités plus haut, les outils de travail collaboratif dans Jive répondent à diverses situations / contextes d’usages tels que

  • partager une information,
  • retrouver un expert,
  • départager des avis, sonder, voter
  • brainstormer et innover,
  • poser ses questions, et en débattre
  • communiquer ou diffuser des news

La solution Jive, se démarque à mon avis, par deux points forts :

  • Richesse des outils de partage : blogs, discussions, sondages, notes wiki, documents partagés, vidéos, idées, questions, signets, tags, tâches, projets…
  • Intégration microsoft : très avancée dans Jive (je dirais même – la meilleure intégration que j’ai pu voir toute offre confondue) – par exemple :
    • un utilisateur annote avec un système de post-it sa présentation powerpoint – afin de créer des commentaires localisés sur les planches
    • la synchronisation en temps réel entre mon document office et mon document localisé dans Jive –  on peut y voir les commentaires, les participants, etc.
Intégration Jive - Microsoft, un exemple d'usage
Intégration Jive – Microsoft, un exemple d’usage

Jive et les médias sociaux

Avec plusieurs centaines de plateformes sociales en ligne (sur internet), supportant les communautés de sociétés reconnues comme Cisco, Apple, Vmware ou Nike .. Jive a su capitaliser sur une expérience « unique » à la fois sur les aspects de montée en charge (scalabilité) et sur les aspects « usages ». Cette expérience a permi ensuite à l’éditeur d’oser des intégrations assez poussées avec les médias sociaux comme twitter, facebook ou autres.

Dans ce sens les marques peuvent non seulement offrir à leurs clients et partenaires une plateforme communautaire avec toutes les fonctionnalités vues plus haut- mais aussi aller à la rencontre de ceux qui préfèrent s’exprimer sur les médias ouverts comme facebook et twitter, les écouter et intéragir avec eux.

Plusieurs usages s’offrent alors :  support client, innovation et co-conception, écoute des attentes, veille,  surveillance d’image et d’E-réputation (écouter, répondre, mesurer l’audience)

Les plus de la solution sont à mon avis :

  • richesse de l’expérience utilisateur : usages communautaires + usages social crm et E-réputation
  • intégration possible avec le réseau social interne : création de ponts entre le RSE interne et le RSE externe de l’entreprise pour assurer une homogénéité dans une stratégie 2.0 globale
Module de social monitoring dans Jive
Module de social monitoring dans Jive

Du coté technique

Jive SBS est avant tout une solution de réseaux sociaux faite pour l’entreprise et cela se traduit par son architecture technique basée sur des composants Java reconnus pour leur qualité et stabilité.
A sa richesse fonctionnelle, s’ajoute une interface d’administration complète et riche qui permet de piloter l’ensemble de la plateforme et de remonter des statistiques d’utilisation.

Administration

Depuis la console d’administration, il est ainsi possible :

  • de gérer tous les éléments techniques de la plateforme (paramètres, fichiers de log, cache, gestion des pièces jointes, etc…)
  • de gérer les différents éléments fonctionnels et leurs composants (types de contenu, gestion de la modération, etc…)
  • d’étendre le profil utilisateur en ajoutant des champs de saisie
  • de gérer les droits qui peuvent être établis de façon très granulaires (au niveau des éléments fonctionnels, de façon unitaire ou via des groupes applicatifs, au niveau des actions , etc…)
  • de gérer les plug-ins et leur installation
  • de gérer la traduction de l’interface
  • etc…

Thèmes et développements spécifiques

Il est possible d’étendre, de modifier la solution pour l’adapter à des besoins spécifiques. Ces adaptations peuvent être réalisées au niveau :

  • de l’interface graphique où la création d’un thème pour intégrer une charte graphique peut être réalisée de façon simple (intégration css, ou modifications plus poussées avec utilisation d’objets et d’actions Jive SBS). Les pages utilisent le moteur de templates « freemarker », on peut donc en modifier la structure soit au niveau de l’application, soit pour une communauté particulière (système de mapping). De nombreux exemples de telles intégrations sont disponibles en ligne et montrent combien l’interface de Jive SBS est souple.
  • des widgets que l’on affiche au niveau des tableaux de bord. La solution offre en natif une large bibliothèque de widgets pour afficher tout type de contenu interne. De plus, ll existe par défaut un widget Html qui permet un premier niveau de personnalisation pour gérer du contenu statique. Pour autant dans le cadre de l’entreprise, il peut être nécessaire de créer un widget spécifique pour étendre les possibilités de l’outil et par exemple gérer l’intégration à un ECM ou un système de GED. Un cadre de développement est fourni par l’éditeur à cet effet.
  • des plugins pour pousser encore plus loin les besoins spécifiques. L’éditeur ainsi que des partenaires tiers ont développé un certain nombre d’extensions pour ajouter des fonctionnalités au logiciel comme la connexion à un serveur de messagerie instantanée, à d’autres logiciels tiers comme Jira, SharePoint, etc…La encore, il existe un cadre de développement est fourni pour créer une extension personnalisée soit pour gérer une intégration à un logiciel tiers, soit pour modifier/surcharger un fonctionnalité/comportement existant de l’outil comme par exemple l’assistant de première connexion.

Marketplace d’applications

Avec la prochaine version de Jive SBS, un marketplace d’applications sera disponible pour accéder facilement aux applications tiers développées par les partenaires technologiques. C’est à la fois une évolution naturelle que l’on retrouve sur d’autres solutions concurrentes mais aussi nécessaire afin de mieux exposer le dynamisme de l’éco-système et permettre à chaque administrateur de plateforme de sélectionner les applications qui seront proposées.

Pour conclure

Jive a cumulé depuis près de 10 ans une expérience assez unique dans le domaines des usages sociaux sur internet, permettant aux marques de dialoguer avec leurs clients. Ainsi, les premières priorités de l’éditeur étaient :  la stabilité et performance technique d’une part et la facilité d’utilisation d’autre part. Avec des communautés en ligne regroupant parfois jusqu’à 2 millions d’utilisateurs (telle que la communauté Apple), Jive se positionne comme une solution accessible / disponible et facile à s’approprier ! Ces points forts lui ont permis ensuite de se positionner en toute facilité sur le créneau des réseaux sociaux d’entreprise internes en intranet.

la solution proposée est alors très complète – sans doute la plus riche et la plus mature du marché.

Ceci étant dit, Jive reste une solution très riche qui semble être sur-dimensionnée pour des usages particuliers, précis ou aussi pour répondre aux besoins de communautés relativement plus petites que celles des grands groupes.

Laisser un commentaire

Fermer le menu